Il y a une dizaine de jours, c'était le concert du quartet d'Henri Texier (contrebasse) avec Manu Codjia (guitare), Christophe Marguet (batterie) et Sébastien Texier (saxophones).
Le quartet s'est prêté au jeu de l'accompagnement en première partie, en soutenant une chorale gospel de quarante personnes qui a proposé un ensemble sympathique mais qui visiblement était un peu impressionné et manquait de répétitions dans cette configuration. J'ai apprécié particulièrement les mots de Texier qui, avec beaucoup d'humilité, a remercié le choeur de les avoir accueillis. Dans la démarche, ils se sont mis au service  de l'ensemble vocal, en acceptant une proposition qui s'est conclue visiblement au débotté. Vraiment bien.
Le concert ensuite fut excellent de la part des quatre hommes, un répertoire majoritairement tiré de l'album Love Songs Reflexions qu'ils ont parfaitement exécuté, dans un set très carré.

Texier a toujours ce son incroyable à la contrebasse, Codjia nous a proposé sur un super solo dont il a le secret une envolée planante et électrique qui a comblé le public, Marguet est toujours très très juste dans ce qu'il fait, enfin Sébastien Texier (lui aussi avec un son remarquable au sax) a fait apprécier un style sobre et  précis.
Une belle soirée avec des musiciens inspirés.