Régulièrement je t'écris
pour te dire que je n'existe pas
que je vis dans le sillage
des poussières d'astres,
que je suis rayé des listes,
que je vis en lisière,
que mes musiques sont souterraines,
et vertes  et verticillées
et pleines d'étranges sons,
je t'écris aussi pour te dire
que tu n'as pas besoin
de me répondre
car je n'ai pas d'adresse.

Julos Beaucarne (Julos écrit pour vous)
album Mon Terroir C'est Les Galaxies

Et ceci est le l'ultime billet de ce blog.
Rendez-vous
ici.